Menscoop : blog homme, magazine homme, conseils et tendances

Une érection de 8 mois pour un Américain

media_xl_931454

C’est l’histoire amusante d’un Américain de 44 ans qui après avoir effectué une opération des parties génitales s’est retrouvé dans cette situation inconfortable durant 8 longs mois.

Un implant dans le sexe pour 8 mois en enfer

media_xl_931454

Viagra ? Cialis ? Kamagra ? Lévitra ? Daniel Metzgar, chauffeur routier de 44 ans a trouvé mieux : pour lui plus aucun problème d’érection. Enfin si l’on peut dire puisqu’il a vécu 8 mois durant avec une érection qui ne s’est jamais arrêtée. La cause ? Une opération qui à l’origine devait augmenter ses performances sexuelles.

L’avocat de ce chauffeur routier de 44 ans raconte dans le Daily Mirror combien cette érection prolongée fut une souffrance pour lui dans sa vie de tous les jours. Impossible de rouler à moto, impossible de se pencher pour ramasser le journal, impossible de s’habiller comme il le souhaite de peur que les gens remarquent ce problème au niveau de sa vie sexuelle.

Il attaque aujourd’hui le professionnel qui l’a opéré, le docteur Thomas Desperito, pour erreur médicale. Le procès a lieu cette semaine à la Cour Supérieure de New Castle. Tout a débuté en décembre 2009 lorsque il décide avec son urologue de se faire poser des implants au niveau de ses parties génitales afin d’améliorer ses performances sexuelles. Un équipement trois pièces :  une prothèse (en silicone et gonflable) a été implantée dans le pénis afin d’obtenir une érection « normale » en utilisant une pompe à l’intérieur du scrotum ou à l’extrémité de la prothèse.

Sauf que cet ensemble engendrera les dommages que l’on connaît. Seulement le docteur met en exergue que son patient a tout de même attendu plus de 4 mois avant de venir lui signaler son problème. Pourtant, en plus d’une érection en continu, il avait également le scrotum de la taille d’un ballon de volley-ball ou d’une pastèque au choix, ce qui ne l’a pas franchement inquiété outre mesure.

Le docteur lui aurait alors recommandé de retirer cet équipement qui pourrait s’avérer dangereux pour sa santé sur le long terme. Rien n’y a fait, le patient a tout de même attendu 8 mois et que son scrotum soit percé par le tube du dispositif pénien pour se faire opérer à nouveau. Le docteur souligne donc que ce patient aurait pu s’en inquiéter avant et qu’avoir retiré cet équipement plus tôt lui aurait évité des tas d’ennuies. Monsieur Metzgar met lui en avant le coût de cette opération, 10 000 dollars, somme qu’il lui aurait fallu réunir afin d’effectuer cette nouvelle opération.

Pourtant, en ayant attendu 4 mois avant d’aller révéler ses problèmes à son urologue cela paraît difficile à croire. Quoi qu’il en soit, la taille du sexe de ce patient a perdu plus de la moitié de sa taille normale ainsi que quasi toute sensation. Cette opération était-elle vraiment nécessaire ? Lorsque l’on voit le résultat après coup on ne peut qu’en douter. Aujourd’hui Mr Metzgar s’est néanmoins fait implanter une nouvelle prothèse qui fonctionne parfaitement. Tout est bien qui finit bien, sauf très certainement pour le porte-monnaie de ce dernier à 10 000 dollars l’opération.

Sources :

Le Nouvel Obs

Blog Sexo Cialis Impuissance

HeatlhExpress

Commentaires