Menscoop : blog homme, magazine homme, conseils et tendances

Armogan : les montres au style vintage

JNV_0178

Aujourd’hui sur Menscoop nous souhaitons vous faire découvrir la jeune marque de montres luxembourgeoise Armogan qui propose des montres accessibles au style vintage s’inspirant des instruments de navigation qui ont guidé les grands explorateurs d’antan.

Armogan propose aujourd’hui deux modèles, la Spirit of St. Louis rendant hommage à Charles Lindberg et la Le Mans en référence à la course automobile la plus célèbre au monde née sur le circuit du Mans.

Armogan-by-Jon-Verhoeft-60

Les montres Armogan s’inspirent toujours du style passé des cadrans et se déclinent dans différentes versions de couleur et finitions propres aux codes des aventuriers modernes.

La montre Spirit of St.Louis

La Spirit of St. Louis est un Chronomètre à trois compteurs rendant hommage à Charles Lindberg et son Spirit of St Louis qui traversa l’océan Atlantique en solitaire sans escale de Paris à New-York en 1927.

armogan_st-louis

Ce chronographe inspiré de l’aviation, est composé d’un boîtier en acier inoxydable de 44mm contenant un cadran travaillé disponible en plusieurs coloris, noir, marine, vert ou blanc. Le cadran propose de nombreuses informations, comme les heures en italique ainsi que les secondes juste au-dessus. Les trois chronographes proposent une mesure par seconde ou par heure. Les aiguilles, élégantes, s’intègrent parfaitement avec les autres éléments du cadran. Pour finir, la date s’affiche en police rouge pour indiquer le jour juste à côté du numéro pour une finition très réussie.

armogan_st-louis2

DSC_5637

Le dos de la montre est très bien réalisé avec une fresque représentant un réacteur d’avion avec comme point central la lettre « A » faisant référence à la marque. La montre, légèrement bombée, apporte un côté vintage assez appréciable.

DSC_4936

Proposée dans un large panel de coloris, la montre Spirit of St. Louis est disponible au prix de 209 euros, sur le site de la marque www.armogan.com, ainsi qu’à la Garçonnière (40 rue des Petits Carreaux – 75002 Paris).

Commentaires