Menscoop : blog homme, magazine homme, conseils et tendances

3 erreurs que la Génération Y peut faire en entretien d’embauche

Génération Y

Si vous, ou un proche êtes nés dans les années 80’s et que vous recherchez un job actuellement cet article est pour vous ! Le marché du travail n’est pas forcément au beau fixe, c’est pourquoi chacun de vos gestes comptent pendant un entretien d’embauche. Voici 3 erreurs que les demandeurs d’emploi de la Génération Y commettent le plus souvent, et comment les éviter.

Ils vont à l’aveugle à l’entretien

Une des plus grandes plaintes des recruteurs à propos de cette génération est qu’ils arrivent souvent à l’entretien pensant qu’ils connaissent tout sur tout. Cependant, la réalité est toute autre, il s’avère qu’ils ne connaissent que peu ou pas grand-chose sur la société qu’ils espèrent intégrer. Vous êtes pourtant censé faire des recherches sur les personnes que vous allez rencontrer (attention pas la peine de fouiner dans leurs vies privées, restez sur un plan strictement professionnel), assurez-vous de passer en revue le site Web de l’entreprise, de tenter d’établir une connexion avec quelqu’un qui travaille dans la société afin d’en savoir plus. Non seulement vous serez en mesure de savoir dans quel type d’entreprise vous mettez les pieds, mais vous paraîtrez aussi plus confiant.

Ils ne se mettent pas dans la peau d’un chargé de recrutement

Il est important de considérer ce que vous pouvez faire pour l’entreprise, et pas seulement ce qu’ils peuvent faire pour vous, comme vous offrir un emploi par exemple. La première étape est de faire des recherches sur l’entreprise (voir ci-dessus) et ensuite de réfléchir à comment vous pouvez répondre à leurs besoins actuels et comment vous pouvez en parler dans votre entretien. Vous pouvez également demander au recruteur quels sont les défis qu’ils ont actuellement et comment ils souhaitent vous intégrer à ces challenges afin de devenir un élément moteur au sein de l’entreprise. Sinon, demandez simplement à votre interlocuteur comment il se sent et quels sont ses expériences dans l’entreprise. Les gens aiment parler d’eux-mêmes !

Ils agissent comme s’ils étaient la priorité

Penser que vous êtes dans la peau du recruteur est une erreur, cela montrera qu’il n’est pas votre priorité et que ce n’est juste qu’un entretien lambda sans grands enjeux. Cette naïveté et ce manque de perspective peuvent démontrer que vous êtes impatient ou impertinent durant votre entretien, des « qualités » qui ne sont bien évidemment pas des plus attrayantes pour un potentiel employé. Au lieu de cela, demandez plutôt quelles sont les prochaines étapes dans le processus de recrutement et quand vous devez relancer le gestionnaire d’embauche. Enfin terminez avec une belle lettre manuscrite de remerciement puis l’envoyer par mail le plus vite possible.

Commentaires